Matinée IREP Data : entrez dans le monde des données

Data : vers la maturité ?

Ce jeudi 13 décembre 2018, plus d’une soixantaine de professionnels et d’une quarantaine d’étudiants se sont retrouvés à la Maison des Sciences de Gestion pour une matinée consacrée à la Data et à son évolution. 

Parmi les sujets abordés, un en particulier est fortement entré en résonance avec ce que le master MC2 enseigne à ses étudiants : la valeur économique de la Data pour les marques et l’importance du contrôle de sa qualité. 

Sur ce thème, deux intervenants ont apporté leur expertise et leur point de vue : Matthieu Boulay, consultant chez Accenture, et François Dufresne, directeur du développement chez Médiamétrie. 

Tandis que les deux s’accordent à souligner l’importance de la Data pour les entreprises aujourd’hui, Francois Dufresne a tenu à rappeler à l’assemblée présente qu’il n’y a « jamais eu autant de défiance et de suspicion par rapport à la donnée, à la façon dont elle est collectée, partagée et utilisée ». 

En effet, même si la Commission Européenne évalue le marché de la data à 8 milliards d’euros en 2017 pour la France et à 65 milliards d’euros au niveau de l’EU28 – et que le marché de la data est un marché en pleine croissance – il ne faut pas oublier l’importance du « data checking ».

Le « data checking » ? 

Cette solution, développée par Médiamétrie, récompensée en novembre dernier lors des Trophées « Études et Innovations 2018 », permet de valider la qualité de bases de données d’éditeurs, d’opérateurs ou d’annonceurs en les croisant avec la base des « panels de référence » de Médiamétrie, panels audités par le CESP et riches de plus de 320 000 contacts qualifiés. 

Elle permet ainsi aux clients de Médiamétrie de hiérarchiser leurs bases de données internes en fonction de leur qualité ou encore d’améliorer leurs datas en supprimant leurs bases de données les moins pertinentes. 

Ce faisant, Médiamétrie a pris la mesure de l’importance de la vérification des données, dans un monde qui en fournit de plus en plus. 

Car, comme le rappelle M. Boulay, la data est partout et chez les plus grands distributeurs : Amazon (4,6 milliards de dollars de revenus!) a mis la data au coeur de ses offres publicitaires ; Auchan s’est mis a monétiser ses données ; Walmart a placé ses data dans une technologie appelée « Walmart Exchange ». Et les exemples sont encore nombreux. 

En conclusion, si l’usage de la data peut permettre aux entreprises de mieux cibler leur audience et d’être au plus proche de leurs clients, cela n’est effectif que si les données collectées sont de qualité, vérifiées, correctes et utiles.

 

DuSEUBbWsAAXCr6.jpg-large

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s